Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 21:27

 

Douces et délicates

Étaient les jumelles Hécates

Sans encombre, elles étaient aimées du monde

Elles devinrent Noire et Sanguinaires

Sanguinolentes Guerrières

Paralysées et Troublées

Par une simple parole qui eut pour effet

Tel un somnifère, de leur administrer

La Mort, Tocard emmitouflé dans un manteau de fer

 

Tuer dans l'anonymat jouissif

Afin qu'on ne puisse mettre face sur ce rire infâme

Qu'on ai point de pif sur lequel poser de blâme.

Partager cet article
Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 21:26

 

Exploser dans la nuit noire

Faire surgir des tréfonds de son âme

Un second cœur, un second souffle

Une louve : je m'emmitoufle et je pare.

 

Harmonieux personnage que celui qui saisit le monde

Sage enfantin aux multiples facettes

Brille et rayonne de mille couleurs

Bienheureux qui détient la clé-volonté, le désir, le baiser

Gardien farouche, dans sa poche le coffre de Vie

Abreuve-toi, Pandore, de mon énergie.

De givre est ta morsure, Céleste est mon cri.

 

Embrase-toi et laisse le t'emporter

Le tourbillon de la Liberté

Il vit en toi, tu le sens ?

Il vient te chercher

 

Sens-le t'emplir :

Tu ne peux t'empêcher de danser.

Tourne, virevolte, savoure ton bonheur Doré

Tout s'efface et ne reste que sillons de Beauté.

 

Partager cet article
Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 21:25

 

Un pétale délicat se posant sur une larme

Un pissenlit tournoyant au gré du vent

Un souffle de Vie interrompant l'inassouvi

Une armée de lucioles insufflant Lumière

 

Un chef de meute qui hurle son âme

Un sourire de Lune tendre comme l'amour

Les sables du temps s'évanouissent

La petite fille tourne les pages

 

Elle veut connaître la suite de l’histoire

Ne veut pas refermer le Livre

Elle veut savoir comment le héros va s'en sortir

Transportée par un violon improvisé et la flûte traversière qui s'invite

 

Elle aime sa chanson

Elle l'adore et elle l'aime encor

Elle aurait pu, comme un trésor, mourir mais s'endort

Sans efforts...

 

Un sage lui rend visite en songe

Il lui confie ses secrets

Elle se laisse emporter par tant de magie

De Connaissances, d'Expérience

 

Elle sait qu'elle est à l'abri

Elle ne se sent pas menacée

Elle voue un culte à l'adoration

Et d'une pincée le transforme en papillon

 

Qu'elle le veuille ou non, elle est faite pour cela

Avancer, faire des pas

Une peinture vide qu'elle emplit de couleurs par la pensée

Son imagination, c'est sa tournée

Elle n'est déjà plus parmi nous et Rêve

D'un autre Monde ou les Cœurs ne sont pas Filtrés

Et où l'on peut si simplement Être, délié

You said Nothing

You are Everything

I love you

You Love.

I appreciate the existence and I wish to dance

Would you join me into the flames ?

Into the winds ?

Into the Wilds ?

 

Partager cet article
Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 21:22

 

N'aie crainte et Ôtes ton manteau d'amertume

Fais s'effondrer ta couche de givre

Ouvres ton cœur pur et écoutes la nature

Tais-toi et écoutes.

Fermes les yeux et goûtes.

Sens les chants des oiseaux pénétrer ton cœur

Et avec eux sens le superflu s'effacer et les nuages se disperser.

Peins les couleurs de ta gratitude avec tes pensées et tes sourires.

Ton esprit est un trésor. Quoi qu'il arrive sache que le vent et l'eau s'écouleront

Clepsydres de Transformation

Apaiseront des douleurs et apporteront à tes tourments solutions.

Le monde veille sur toi. Il te protégera. Il a prévu la suite pour toi.

Car toi aussi tu as droit au bonheur. Pardonnes-toi.

Tu ne peux te changer. Tu ne peux changer les autres. Tu ne peux changer le monde.

Alors acceptes-toi. Acceptes les autres. Acceptes le monde.

Partager cet article
Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 21:21

 


 

 

Une puissance afflue

Dans le trépas de tes veines, repues

Reprends ce qui t'appartient !

Pioche le Courage, Sonne le Glas qui Marche et Vole

La douleur de ton prochain.

 

Souhaite et Saute

Brise et Vautre

Matérialise et Regarde intensément

La machine se redresser.

 

La Brise est Brisée

Le Carquois Final est sonné

Ton cœur résonne, un Rubis s'illumine

Tu as fais un heureux par ta flamboyante Sonate

Et ton sourire de Vaillante Vanilline.

 

 

Partager cet article
Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 21:19

 


 

 

Libère-toi de ta rancœur, laisse tes doutes au percepteur

Sème les cartes du bonheur, joue et

Débarrasse-toi de ta peur.

 

Oublie, pardonne, recouvre ton cœur

D'un duvet d'honneur

Que de la sérénité la pure odeur

D’opale, équivoque de pâle froideur

Vienne recouvrir ton âme.

 

Fais s'évaporer l'ébène

Ne soutiens ni la rancoeur

Ouvre ta fleur et découvre l'Or

D'une telle offrande : c'est le Chant, il est l'Heure.

Une apparition somptueuse

Délicate et Félicande

D'une féline candeur

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 22:48

 

 

Respire, ce n'est plus là.

La pluie dans ta tête se manifeste

Cet écho qui t’obsédais par son absolu

Vend son passage à la vacuité d'une âme céleste

Tour à tour tu gagne ce ciel, tour à tour tu le perds.

Le sol se dérobe à tes pieds, mais des ailes sont là pour te relever :

Tes amis sont là pour t'éveiller, ta famille pour te protéger.

Ils sont là pour t'aimer. Ce pourquoi tu es là, les remercier.

Remercier chacun des miracles de douceur te faisant fondre

Sourires, rires, regards, chaleur humaine, raisonnement des cœurs, attentions.

Attention.

Ton cœur est liquide et suit le courant qui écarte la brume

Illumine ton chemin, ne réfléchis plus

Tu SAIS comment car tu es enfin nue.

J'invoque tes forces cachées

Vertus tapies dans l'obscurité

Laisse tes défauts par ton Calme inné s'exorciser .

Laisse-toi aller.

Ton sourire intérieur est unique, ton sourire extérieur optique.

Ta technique secrète, ta vie, ton essence.

Brise le courroux et vainc par ton amour circonflexe

Cette énergie est tienne, les rennes de ce monde te sont léguées

Par la reine qui par l'éternité t'es destinée.

L'ange Indigo pleurant amèrement des feu follets abrite ton âme :

Je te donne un parapluie, mais rien ne se brise sans ourlet.

C'était fugace mais je suis complet. Je fus jadis un corps de lait.

Je le redeviens par ta seule pensée, car tu ne m'es pas sans effet.

 

 

Des yeux de l'Ange au cœur Indigo se déversent des feux follets aux plaintes amères.

 

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 22:40

 

Ferme tes yeux une dernière fois

Clos tes paupières à jamais

 

Ton dernier son sera ma voix

Ta dernière vision sera mes yeux

Ta dernière odeur sera la mienne

Ta dernière sensation, mon cœur palpitant :

Et ma main dans la tienne.

 

Viens, je t'invite dans mon Palais

Éteins ton cœur et romps ton souffle

Souviens-toi puis Oublie

Que chaque jour tu as Volé,

N'aies crainte, ton secret sera Gardé

Grâce à ma magie, je le protégerai.

 

Peut-être laisserai-je échapper

Des Bribes de tes accomplis

Fragments prenant forme de manuscrits.

 

Mais pour le moment, dans mon cœur

Enfermé il demeure.

 

Capturés, ils sont sous ma garde

Ton cocon est argent, Ton éclosion arbore l'Or blanc

Plus pure que ton sommeil encore.

Ta vie de lumière se dore : Ton âme est un trésor.

Chaque partie de Moi porte avec Zèle le Deuil de ta Mort.

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 22:35

 

Frozen Moment. A Destination. Some Choises. Only ACT. A Millenary Reborn. Colorful Heart's Song – One step and the world changes.



Une seule malice

Tel un ange, tu glisses

Il ne tient qu'à toi de Dompter les chevaux

Dans un coffre t'attend le renouveau

Jouer à te transformer, mais ne pas oublier qui tu veux aimer.

Tu es toi, tu es roi.

Un cœur d'ébène, tu es reine.

Parfois maladroit,

joueur avisé un peu distrait

Tu danses tu bois,

tu fais ce qu'il te plaît

Mais n'oublie jamais

Ne perds pas de vue qui tu es

Sinon la porte risque de se refermer.

Seul à nouveau tu ne souhaites point te retrouver

Alors prends ma main, je te la tends.

C'est un tremplin. Saute, vole, toujours plus haut.

Fluide comme une fontaine d'eau.

Je veux être dans ton Tableau.

 

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 22:33

 


 

 

Je t'ai tant attendu.

Mes ailes sont déchirées

Ce n'est pas ce que j'ai voulu.

Tu m'as blessé et nos chaînes se sont rompues.

Je t'ai hélé mais

Tu as clos ton ouïe de lait.

Nous nous sommes perdus de vue.

Je ne veux pas de ce Temps Perdu.

Dans le vide tu m'as poussé

D'un mot

D'un pas

D'un sourire

Tu peux m'en tirer.

Tu peux m'en sortir.

 

Mais

 

Tu as choisi de ne pas faire de choix.

Tu as choisi de décider de ma direction

Pour moi.

En m'ignorant tu me repousses

Tout en m'attirant comme une mouche.

Ton image me ronge

Ton sourire me consume

Ton regard me détruit.

Pas un instant cela ne te touche.

 

Avant je t'insufflais Vie.

Avant nous Vivions.

Avant nous Souhaitions et Rêvions.

Maintenant Tu souhaites et Tu rêves.

 

Je suis vide.

 

Vide.

 

Je croyais pouvoir m'échapper de la toile.

Je me suis

Débattu.

Mais la solitude

L'ennui

Le manque

Ont pondus

Leurs œufs

Dans mon cœur.

Je meurs.

 

 

 

 

JE MEURS.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Les Sables du Temps
  • : Écrits de TimeTraveler. Vous entrez dans mon monde... Là où le temps s'arrête. Là où tout est possible.
  • Contact

Recherche

Liens